Le bain de forêt ou Shinrin Yoku

Tu veux de l’air ? Voici un post vivifiant ! 

green trees on forest during daytime

Si tu fais partie de ceux qui ne peuvent s’empêcher de rêvasser et de penser à la montagne, la mer ou la forêt quoique tu fasses, tu n’es pas seul.e !

Sais-tu quels sont les bénéfices d’un « bain de forêt » ? 

Le bain de forêt (Shinrin Yoku) ou sylvothérapie (qui tire son origine du mot latin « silva » qui signifie bois ou forêt) est une pratique reconnue au Japon comme une technique de relaxation à part entière.

Les japonais savent depuis longtemps que toutes les plantes libèrent des composés volatiles nommés « phytoncides » et ont découvert très tôt ce qu’ils pouvaient apporter à l’être humain.

Les phytoncides permettent de lutter contre leurs agresseurs et également de communiquer avec leurs semblables.

Composé notamment de limonène et d’alpha pinène, ce cocktail est très bénéfique pour nous.

Plusieurs études japonaises, finlandaises, américaines et coréennes ont démontré les bienfaits physiques et psychiques du bain de forêt

  • Il renforce l’immunité
  • soulage la douleur
  • réduit le stress et la fatigue
  • apaise l’esprit, augmente la concentration et la créativité
  • régule la glycémie
  • attenue la dépression
  • régule l’humeur
  • fait baisser la tension
  • augmente la vitalité
  • permet un meilleur ancrage, une meilleure connection avec notre corps physique

Le déficit de nature

Nous pouvons faire le lien également avec ce que l’on appelle « le trouble de déficit de nature », mis en lumière par Richard Louv en 2005 dans son livre « Last child in the wood ».

Quand on sait que ce trouble à pour conséquences, entre autre, des choix de vie dommageables pour la santé comme la sédentarité, moins d’empathie pour les plantes et les animaux, une baisse d’acuité des 5 sens qui ne sont pas assez stimulés (car trop de temps passé sur les écrans), une baisse des performances cognitives et intellectuelles, un renfermement sur soi, des troubles du comportement…

On voit tout l’intérêt de passer plus de temps dans la forêt.

Tout notre être s’oxygène !

Lorsque nous pratiquons la sylvothérapie, tous nos sens doivent être activés : l’ouïe, l’odorat, la vue, le toucher

L’apaisement est immédiat et les bienfaits sur notre système respiratoire sont aussi très importants. 

Marche et respire !

Au Japon, il est recommandé de passer 2h dans la forêt pour profiter complètement de l’expérience. 

Bien sûr, si tu ne peux pas y passer autant de temps, ce n’est pas grave. Tu peux y aller progressivement…lâche prise et prend tout ce que tu peux prendre. Et si tu n’as pas de forêt à proximité de chez toi, un parc arboré peut suffire. 

Tu peux aussi travailler dans une espace végétalisé ! Cela augmenterait ta productivité de +8%, notre réactivité de 12%, notre créativité de 15% et diminuerait notre fatigue de 32%

En forêt, marche lentement, tous tes sens en action, et respire profondément ! Les odeurs, les couleurs, les bruits des animaux que tu croises, la musique discrète des arbres, les jeux de lumières à travers les branches, le vent et l’air qui parcourent tout ton corps, la fraîcheur des sous-bois, le toucher de l’écorce, des feuilles et des mousses…Emerveille-toi !

Recommence aussi souvent que possible et profite de ces moments que tu prends pour toi à te reconnecter avec la Nature. 

Si tu veux en savoir plus sur les effets bénéfiques sur la santé d’un bain de forêt, tu peux consulter cet article : https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2019-HS1-page-135.html

Retrouve-moi sur www.emmanima.com pour ton rendez-vous bien-être

A bientôt !

Emmanuelle

(Partager oui ! Copier non ! Emmanima, tous droits réservés)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *